L’INTELLIGENCE EMOTIONNELLE : Un atout pour le travail d’équipe en 2021

 

QU’EST-CE QUE L’INTELLIGENCE EMOTIONNELLE ?

La maitrise de ses émotions est un atout pour nous et notre relation avec autrui. Cette capacité assure un contrôle de notre comportement et de nos réactions sur l’instant T. Le terme d’« intelligence émotionnelle » a été développé par Wayne Payne en 1985, mais repris par la suite par la psychologue Daniel Goleman. Cette compétence de savoir-vivre est autant utile dans la vie professionnelle que dans la vie personnelle. La gestion de ses émotions, c’est tout d’abord un travail sur soi-même. Cette capacité d’adaptation permet également de gérer ses actions et ses interactions qui sont en perpétuel changement.  

Les compétences à avoir pour être intelligent émotionnellement ?

 Il faut faire un travail sur sa gestion du stress pour garder une maitrise de soi et les pensées claires notamment dans les situations de crise. Il faut faire face à l’incertitude que l’on peut rencontrer sur notre parcours. Il est nécessaire d’acquérir certaines compétences pour faire preuve d’intelligence émotionnelle. 

1. L’empathie

Un facteur important dans nos interactions, cela permet de nous mettre à la place de l’autre. Il faut être ouvert d’esprit pour l’accueillir dans sa globalité. Le jugement critique est à ôter de notre mode de penser, chaque personne est différente, il faut alors l’accepter comme elle est. Les interprétations sont parfois divergentes d’une personne à une autre, l’acceptation qu’on a possiblement tord ou non est à prendre en considération.

 

2. La confiance

La confiance est un point fort au sein de nos relations, elle permet d’éviter la frustration. Vivre ou travailler avec des personnes, c’est leur confier une part de soi ou une tâche les yeux fermés. Il est important de croire en la personne et ne pas se méfier.

 

3. La rationalité

La prise de décision doit être réfléchie et rationnelle, elle doit permettre de résoudre les problèmes qui se trouvent sur nos chemins. Celle-ci doit être concertée avec toutes les parties prenantes pour assurer une négociation qui convienne à tout le monde. Un espace de collaboration se crée entre les différents acteurs.

4. L’écoute

L’écoute active permet à l’interlocuteur de se sentir considéré, cela permet également d’avoir le maximum d’informations. Il faut être présent avec les personnes qui interagissent avec nous et ainsi leur accorder la considération qu’ils ou elles méritent. Cette compétence permet d’acquérir un savoir-être avec les individus.

 

Ce que cela m’apporte au sein de mon entreprise

Cette pratique est essentielle dans le management des équipes, cela permet de construire une cohésion et une relation de confiance avec nos collaborateurs. L’écoute attentive permet une meilleure compréhension des personnes et de leurs besoins, leurs souhaits.

L’appartenance

Travailler au sein d’une organisation, ce n’est pas simplement exécuter des missions pour son employeur. Le salarié doit avoir le sentiment de faire partie intégralement de son entreprise, cela procure un bien-être et une réelle motivation au travail. Tout collaborateur doit se sentir à l’aise et non pas rejetée.

La cohésion

Une équipe qui crée des liens et une bonne entente permet de produire des résultats plus performants. Le manager va avancer avec ses salariés en faisant preuve de leadership. Chaque acteur de ce groupe social s’engage au sein de l’équipe, ce qui apporte une dynamique de groupe positive et solidaire.

 

Alors prêt(e) à changer votre vision managériale et collaborative en plaçant l’intelligence émotionnelle au cœur de vos préoccupations ?

Précédent

Suivant