La marque employeur, un véritable enjeu RH en 2023

Vous avez surement déjà entendu parler de marque employeur et de son enjeu RH ? Qu’elle soit interne ou externe, associée à une communication corporate ou interne, la marque employeur ne cesse de faire du bruit ces dernières années.

Qu’est-ce qu’une marque employeur ?

Même si elle a toujours le vent en poupe, la notion de « Marque employeur » n’est pas toute récente ! L’« employer Brand » a été créé par Simon Barrow en 1990.

« Une marque employeur unique et distinctive se construirait ainsi à partir des forces de l’entreprise, inhérentes à sa culture. Elle se définit comme l’ensemble des attitudes, des croyances, des valeurs et des normes partagées dans l’organisation. La culture donne du sens à la marque employeur pour qu’elle devienne un véritable outil d’attractivité et de fidélisation. »

Quels sont les objectifs d’une marque employeur ?

En interne, la marque employeur est le reflet de la culture d’entreprise :

  • Transmettre (d’informations, de savoir, de valeurs de compétences)
  • Accompagner le changement
  • Impliquer les collaborateurs dans les projets de l’entreprise
  • Limiter le turn-over (il est bien plus coûteux de recruter que de conserver ou faire évoluer un collaborateur)

En externe, la marque employeur pour attirer les talents, mais aussi :

  • Accroître la visibilité de l’entreprise, notamment sur les réseaux sociaux
  • Transmettre une image positive est un véritable enjeu RH
  • Développer l’activité de l’entreprise
  • Véhiculer les valeurs de la marque
  • Accélérer la transformation digitale de l’entreprise

Comment construire sa marque employeur ?

Sur le papier, une stratégie marque employeur se construit comme une stratégie de communication classique avec une étude de marché, un audit interne, un positionnement, des objectifs, des personas bien identifiés et la création d’un univers de marque à part entière.

 

1. Donner la parole à l’entreprise avec la marque employeur

Une marque employeur surfe sur son propre discours de marque, un univers sémantique bien à elle, des arguments et un ton adapté à chaque typologie de cible.

 

2. Rassurer avec des codes graphiques bien pensés

L’entreprise jongle toujours avec les mêmes codes graphiques : couleurs, typographies, habillages graphiques, formes, pictogrammes, etc. Tous ces éléments sont réunis dans la charte graphique de la marque pour être respectés par l’ensemble des utilisateurs.

En quoi la marque employeur est-elle au service de la politique de recrutement ?

La marque employeur comme outil de fidélisation organisationnelle et d'enjeu RH.

N’oubliez pas, on peut toujours créer les plus belles stratégies, confectionner les meilleurs outils, donner la parole aux collaborateurs pour qu’ils fassent le récit de leur fabuleuse aventure dans l’entreprise.

 

Si les valeurs profondes du management et les aspects organisationnels ne sont pas en phase avec la communication, les objectifs ne seront jamais atteints.

 

Finalement, la vraie force et les impacts d’une bonne image de marque employeur sont avant tout une question de cohérence et de respect des collaborateurs.

 

Un mode de management inapproprié, un manque de transparence dans la communication ou encore une mauvaise conduite du changement sont les ennemis n°1 de la marque employeur.

 
 

Si vous ne deviez retenir qu’un mot de cet article : cohérence.


La cohérence entre ce qui est annoncé et ce qui est réellement appliqué sur le terrain, est la clé d’une stratégie réussie !