L’importance de l’UX & UI design dans l’élaboration de vos interfaces numériques

Marion Louis

Dans un premier temps, qu’entendons-nous par UX et UI design ?

L’UX, « User Expérience » ou « Expérience Utilisateur », représente l’ensemble des moyens mis en œuvre de manière à proposer une interface centrée sur les besoins des utilisateurs.

L’objectif ? Prendre en compte l’expérience de l’utilisateur en mettant en place différents procédés, tels que le prototypage, des questionnaires qualitatifs, des analyses post production, permettant d’évaluer les ressentis et problématiques existantes.

Le résultat ? Une interface intuitive, logique, utilisable, et adaptée aux cibles définies. Le travail d’une l’architecture ergonomique est alors mis en place.

 

L’UI « User Interface » ou « Interface Utilisateur » représente la partie visible du travail, axée sur l’interface utilisateur dans l’objectif de proposer une expérience agréable, mais également facilitée par une bonne pratique du design.

Le choix des couleurs, des typographies, du positionnement des éléments permet d’élaborer une expérience visuelle travaillée au profit des utilisateurs.

L’UX & L’UI, deux frères inséparables…

Nous pouvons représenter l’UX et l’UI comme un iceberg, l’UI étant la partie visible et l’UX la partie immergée. Ils présentent néanmoins une même entité : l’un ne va pas sans l’autre.

L’UX sans l’UI proposerait une interface centrée utilisateur, avec un travail de fond qui garantirait une bonne utilisation.

Or l’utilisation peut également découler de l’UI : le design élaboré n’a pas comme unique objectif de nous proposer une expérience visuelle agréable, il peut, s’il est travaillé, servir à l’expérience utilisateur.

Au-delà de l’aspect esthétique, un travail sur l’attractivité de chaque élément doit être pris en compte. Celui-ci permet de détecter plus aisément les zones actives, actionnables, de se repérer plus facilement au sein de l’interface et ainsi favoriser l’expérience utilisateur.

A l’inverse, l’UI sans UX peut proposer une interface esthétique et au premier abord utilisable.  

Mais attention, ne pas prendre en compte l’expérience des utilisateurs ne peut garantir une interface entièrement finie dans la mesure ou les éventuels problèmes de navigation ne sont pas connus puisqu’ils n’ont tout simplement pas étés recherchés en amont.

En quoi l’UX et l’UI peuvent-ils être bénéfiques ?

Le travail sur l’expérience utilisateur au sein de l’interface numérique peut faire la différence sur la satisfaction client. Une navigation agréable et facilitée leur permettra d’atteindre aisément leurs objectifs avec rapidité et sans erreur !  

Les risques d’abandons lors de la navigation en seront alors diminués et les internautes seront également plus susceptibles de revenir si l’expérience leur a été favorable.

Petit Guide de bonnes pratiques dans l’UX&UI design :

  • 1ère étape : Réalisations de brainstorming, définition des objectifs, commerciaux, fonctionnels, etc.
  • 2ème étape : effectuer les recherches de manière à définir les besoins et attentes des utilisateurs. Ceci peut se faire par le biais de différentes études telles que les questionnaires, la définition de la cible par l’élaboration de persona, des interviews etc.
  • 3ème étape : la conceptualisation. Une fois les études réalisées, la définition de scénarios permettra d’établir les buts d’utilisabilités. Le prototypage servira ensuite à définir une arborescence/structure pour l’interface ergonomique
  • 4ème étape : présenter l’arborescence/maquette blanche réalisée pour les utilisateurs dans l’objectif d’avoir un retour uniquement centré sur leur expérience. Une présentation papier, PDF, ou prototype animé peuvent être présentés, l’important est que l’utilisateur s’y retrouve et se projette au mieux dans l’utilisation de l’interface. Adobe nous propose désormais le logiciel Adobe XD, permettant d’élaborer facilement des arborescences qualitatives animées. Cette étape de prototypage est essentielle pour améliorer sa proposition en détectant les éventuelles problématiques.
  • 5ème étape : Prise en compte des retours, nouvelle étape de prototypage
  • 6ème étape : élaboration du design et de toute la partie graphique de l’interface. Le choix des couleurs, des typographies et de toute la structure visuelle se fait lors de cette étape. La notion d’affordance est importante à prendre en compte. Celle-ci-représente les possibilités d’interactions suggérées par les caractéristiques d’un objet. Si nous reprenons l’exemple simple d’une porte, la forme, couleur, disposition de la poignée peut nous indiquer de réaliser telles ou telles actions : tirer, tourner, pousser, appuyer... Il en est de même pour le design d’interface, le graphisme peut inciter l’utilisateur à effectuer une action en particulier, il est donc important de ne pas négliger cette étape.
  • 7ème : étape échange avec les utilisateurs, validation ou reprise des dernières étapes

Vous voilà informés sur la conception d’interface numériques dans les règles de l’art !

Si vous avez besoin de conseils, d’accompagnement pour la refonte ou réalisation de site web ou application mobile, nous serons ravis de vous aider dans votre projet !

Précédent

Suivant